Le Purple rain

Les Îles-de-la-Madeleine

Les Îles-de-la-Madeleine

Acadiens et insulaires

Îles-de-la-Madeleine (Quebec), Canada

Les Îles-de-la-Madeleine sont un archipel formé de onze îles en plein centre du golfe du Saint-Laurent. Si la plupart sont reliées entre elles par des digues ou des ponts, certaines restent isolées et plus difficiles d’accès.

On connait surtout les îles pour ses paysages de carte postale et ses plages (froides) à perte de vue. Sans oublier la bonne bouffe et l’accueil des Madelinots.

Je m’étais donc mis à croire au potentiel des îles pour y trouver plusieurs maisons abandonnées car après tout, l’Île-du-Prince-Édouard, par où nous étions précédemment passé, m’avait comblé d’espoir.

Or, le petit détail que j’avais oublié, c’était d’appliquer la règle de trois… Vous savez, cette règle qui dit « superbe paysage + beaucoup de touristes = terrain très cher »? Et bien voilà, je n’y avais pas pensé… Résultat : très peu d’endroits désertés. J’ai bien croisé quelques maisons abandonnées ici et là, mais rien de très convainquant… Et surtout, pas très invitant lorsque les voisins sont tout près et qu’il y a très peu d’arbres.

Je m’étais donc rabattu sur les épaves car il faut savoir que les Îles-de-la-Madeleine sont connues comme étant le grand cimetière marin en Amérique du Nord. À ce jour, on compte plus de 713 naufrages dont le dernier en liste est celui du Nadine, qui coula le 16 décembre 1990. De ce nombre, deux carcasses de bateaux, des cales sèches pour être plus précis, sont encore visibles de la plage. Si le premier n’est pas accessible, le second est situé sur une plage et ne témoigne malheureusement pas d’un très grand intérêt.

Reste enfin l’île Brion, petite île de 6,5 km² au large des Îles qui fut jadis une île habitée et qui, aujourd’hui, a été rendue à son état sauvage. Les quelques vestiges ici et là d’anciennes habitations sont aujourd’hui habitées par les oiseaux. Malheureusement pour moi, la météo n’a pas permis de balade sur cette île que l’on peut visiter.

Encore plus de photos

Résidence de Frederick Redpath, avenue Ontario, Montréal, QC, vers 1890
Montréal, Quebec (Canada)

Partiellement détruite en 1986 (rasée à près de 40%) et aujourd’hui laissée à l’abandon total, la maison Redpath fut construite en 1886 par l’architecte Sir Andrew Taylor pour le compte de Francis Robert Redpath, membre de d'une riche famille d'...

L'ancien consulat irakien de Montréal
Montréal, Quebec (Canada)

Popularisé par l'émission Infoman de Radio-Canada, l'ancien consulat irakien de Montréal est abandonné depuis 1980.  Construite 18 ans plus tôt par l'architecte Jacques Vincent, la maison est vendue au consulat d'Irak en 1979 pour la somme de 365...

La maison au gramophone
Montérégie, Quebec (Canada)

Ne cherchez pas l’endroit, vous ne le trouverez pas. D’ailleurs, si je le connais, c’est avant tout parce que le propriétaire est de la famille. De l’extérieur, rien n’y paraît. Malgré l’âge vénérable de la maison, aucun indice ne laisse croire...

Wyndcliffe, le manoir abandonné
Rhinebeck, New York (États-Unis)

Situé près de Rhinebeck dans le comté de Dutchess dans l’état de New York, Wyndcliffe est un manoir historique qui a été abandonné il y a déjà plus de soixante ans. Construit en 1853 et suivant une architecture de style normand, le manoir de 24...