Gray Rocks - Photo de Pierre Bourgault
L'hôtel abandonné Gray Rocks

L'hôtel abandonné Gray Rocks

L'hôtel abandonné Gray Rocks

Quand Bernard Madoff crée des dommages collatéraux

Mont-Tremblant (Quebec), Canada

Soyons honnête, le centre de villégiature de Gray Rocks était voué à une mort certaine face aux millions de dollars d’investissements réalisés à la station touristique de Mont-Tremblant, située à quelques kilomètres de là. Le vieil hôtel de 103 ans ne faisait tout simplement plus le poids et ses maigres moyens ne lui permettaient pas de mettre à jour ses installations.

C’est ainsi que le 29 mars 2009, la clef a été mise dans la porte et du coup, c’est plus de 265 employés qui se sont retrouvés sans emploi. Derrière ses portes closes, c’est plus de cent ans d’histoire qui prenait soudainement fin.

Gray Rocks est fondé en 1905 par George Wheeler, un États-Unien originaire du New Hampshire arrivé en 1894 dans la région comme bûcheron. Devant l’hôtel de 105 chambres s’élevait le Pain de Sucre, une montagne de 189 mètres (620 pieds) qui, avec ses 22 pistes de ski alpin, a fait la renommée du centre de ski pendant plusieurs décennies. Et derrière, s’étirait le lac Ouimet. Et tout autour? La forêt, des chevreuils et une quiétude qui avait fait la réputation de l’hôtel. Bref, un havre de paix de plus de 500 acres.


Terrain de golf de Gray Rock - Années 40
Photos: John Oldfield

L’hôtel est resté dans la famille pendant plus de trois générations. C’est d’ailleurs la petite-fille de ce dernier qui remporta la première médaille olympique du Canada en ski alpin (bronze), en 1956 à Cortina d’Ampezzo en Italie. Montréal avait d’ailleurs terminé deuxième dans l’obtention des jeux d’hiver de 1956. C’est à Gray Rocks qu’elle y enfourcha ses premiers skis.


Gray Rock - Années 40
Photos: John Oldfield

Le coup fatal

Si Philip Robinson, l’un des anciens propriétaires, est conscient qu’il aurait fallu rénover, mieux promouvoir l’hôtel et miser sur la réputation de ce dernier, c’est néanmoins de New York qu’est venu le coup de grâce. Alors qu’il perdait déjà annuellement plus d’un million et demi de dollars avec le centre de ski à la fin des années 1980, les pertes étaient compensées par des rendements que lui procuraient des investissements faits auprès de… Bernard Madoff. Or, ce dernier s’est avéré être l’un des plus grands bandits de Wall Street avec une escroquerie de type « chaîne de Ponzi ». Avec une fraude de plus de 65 milliards de dollars américains, il a été condamné à 150 ans de prison le 29 juin 2009 et du coup, la plupart des investisseurs ont tout perdu.

Et aujourd’hui

Alors que les remonte-pentes ont été démantelés et que tout ce qui était vendable a été mis à l’enchère, aujourd’hui la bâtisse n’est plus chauffée durant la saison froide, ce qui lui a causé d’importants dommages. De grandes sections sont complètement pourries et l’eau a fait des ravages qui laissent bien peu d’options à d’éventuels acheteurs.

D’ailleurs, en octobre 2012, on parlait de trois projets sérieux sur la table, mais le contexte économique n’était pas favorable pour l’obtention des fonds nécessaires pour la réalisation de ces derniers. Après tout, le site est estimé à plus de 50 millions de dollars, ce qui en a rebuté plus d'un. Malgré que ces projets soient demeurés confidentiels, il semble que les seuls détails qui en émanent seraient que l’hôtel subirait la démolition et que la montagne pourrait alors accueillir un développement immobilier.

Lors de notre passage, plusieurs voitures étaient stationnées et des gens s'affairaient à des rénovations sur une partie du complexe. Sous surveillance et avec une insistance marquée pour les panneaux indiquant la présence de caméras, il semble y avoir une certaine activité en ce moment. Je ne saurais dire de quelle nature il s'agit, mais le site n'est pas totalement abandonné...

Un incendie criminel détruit Gray Rocks

Le 25 novembre 2014, un peu passé 21h, un incendie s'est déclaré dans le bâtiment, laissant au petit matin qu'une maigre partie de l'hôtel encore debout. Des accélérants ont d'ailleurs été retrouvés sur les lieux et une enquête policière a été ouverte afin de faire la lumière sur cette triste histoire. De plus amples détails seront ajoutés sous peu.

Encore plus de photos

14 étages d'hôtel abandonné
Montréal, Quebec (Canada)

Construit en 1965, l’hôtel Maritime Plaza comptait plus de 200 chambres réparties sur 14 étages. La forme en soucoupe volante de son restaurant était son principal élément distinctif d’une architecture plutôt commune pour les années 1960.  

...
L'hôtel abandonné au fond des bois

Situé au nord-est des États-Unis, à des kilomètres du moindre village, ce vieil hôtel a une bien triste mine. Alors qu'un étage complet s’est effondré, sa structure a su garder, malgré tout, son charme d'antan et ce, bien que le moindre coup de...

L'hôtel abandonné d'Adler - Photo de Diane Landro
Sharon Springs, New York (États-Unis)

L'Hôtel Adler de 150 chambres sur le bord Nord du village avec son architecture de style espagnol a été le dernier grand hôtel construit avant la grande dépression à Sharon Springs. L'hôtel de cinq étages ouvert en 1927 et a été fermé après la...

L’hôtel aux criquets
Laurentides, Quebec (Canada)

Je vous rassure d’entrée de jeu, l’hôtel n’est nullement infesté d’une quelconque bestiole. Afin de prévenir le vandalisme, je tairai son nom et sa localisation, préférant plutôt lui accoler ce surnom en hommage aux nombreuses piles des...