L'aérodrome abandonné
L'aérodrome abandonné

L'aérodrome abandonné

L'aérodrome abandonné

Vestige de la Guerre Civile d'Espagne

Calzadilla de los Barros, Espagne

Situé à quelques kilomètres de la commune Calzadilla de los Barros et ses 850 habitants, l’aérodrome abandonné date d’avant la guerre civile espagnole qui a eu lieu de 1936 à 1939 avec la victoire du général Franco.

Il fut d’ailleurs bombardé le 5 août 1936 par l’armée nationale de Franco, soit environ trois semaines après le début des hostilités.

Après la guerre, l’endroit a été occupé par des agriculteurs, et ce, jusqu’à la fin des années 1960. Ainsi, seuls les bâtiments sont demeurés intacts, le reste ayant fait place à des vignes.

Peu d’information est disponible sur Internet à propos de ce lieu figé dans le temps, si ce n’est que des récits des anciens séparés par la guerre qui se souviennent de ces avions décollant de la base pour aller bombarder la ville de Mérida. 

Encore plus de photos

La centrale thermique abandonnée de l'usine Alstom
Montréal, Quebec (Canada)

Vendu 1$ en 2004 en échange d’une promesse de décontaminer le sol lourdement pollué, ce terrain de plus de 3,5 millions de pieds carrés n’a toujours pas trouvé la vocation commerciale et résidentielle promise par le Groupe March, l’actuel...

La distillerie abandonnée
Montréal, Quebec (Canada)

Issu d’une famille juive qui cultivait le tabac en Bessarabie, une région à cheval entre la Roumanie et la Moldavie, le propre nom de famille de la riche famille Bronfman semblait prémonitoire et lié à leur avenir. En effet, en yiddish, Bronfman...

L'usine abandonnée Hermes, spécialisée dans la fabrication et le recyclage de papier
Düsseldorf, (Allemagne)

Situé en Allemagne, l'ancienne usine Hermes était spécialisée dans la fabrication et le recyclage de papier. Ouverte en 1911, l'usine a fermé ses portes un peu moins de cent ans plus tard, soit en 2008 après avoir déclaré faillite.

...

La vieille mine d'amiante abandonnée
Région des Appalaches, Quebec (Canada)

L’utilisation de l’amiante par l’Homme ne date pas d’hier.  Déjà, il y a plus de 2000 ans, les Grecs l’utilisaient dans la confection de vêtements funéraires. Son nom vient d’ailleurs de sa propriété à résister au feu: άσβεστος (asbestos, c’est-à...