L'usine Babcock et Wilcox abandonnée de Sestao
L'usine Babcock et Wilcox abandonnée de Sestao

L'usine Babcock et Wilcox abandonnée de Sestao

L'usine Babcock et Wilcox abandonnée de Sestao

L'ancienne usine ferroviaire de la vallée de Galindo

Sestao (Vizcaya), Espagne

L'histoire de la Babcock & Wilcox dans la vallée de Galindo débute au cours de la Première Guerre mondiale alors que les difficultés de  la Compañía de los Caminos de Hierro del Norte de España se soldent par la vente de l'usine à la compagnie état-unienne Babcock & Wilcox aujourd'hui spécialisée dans les technologies énergétiques.

Situé à Sestao, près de Bilbao, le complexe se spécialise dans la fabrication et la réparation de locomotives industrielles. Parmi les contrats obtenus par l'entreprise, la Babcock & Wilcox est responsable de la réparation de 173 locomotives endommagées lors de la Guerre civile qui a divisé le pays pendant plus de trois ans. Elle sera également la dernière compagnie d'Espagne à construire des locomotives à vapeur (1961).

Alors que plus de 5 250 employés y travailleront à son apogée en 1976, la crise du pétrole, qui a débuté aux États-Unis en 1971, rejoindra l'Espagne à la fin de la décennie et entrainera le début de la fin de l'immense complexe industriel de la Babcock Wilcox à Sestao.

Le gouvernement central essayera tant bien que mal de sauver cette industrie qui était au coeur de l'un des secteurs les plus importants de la région mais hélas, le site sera définitivement fermé en 1992.

La Babcock & Wilcox à travers le monde

Alors que son siège social est situé à Charlotte en Caroline du Nord aux États-Unis, la Babcock & Wilcox opère toujours plusieurs usines à travers le monde dont au Canada, en Chine, au Danemark, en Suède, au Mexique, en Inde et bien plus. Plus de 12 000 personnes y travaillent. Fondée en 1867 par Stephen Wilcox et George Babcock, l'entreprise a laissé derrière ses nombreux plans de restructuration plusieurs usines abandonnées dont une à Montréal qui est répertoriée sur Urbex Playground.

Encore plus de photos

Roxton Pond, Quebec (Canada)

C’est le résultat d’un concours de circonstances qui a mené la compagnie Stanley Tools à s’installer dans la région plutôt qu’ailleurs au Canada. En 1858, un certain Sem Dalpé décide de s’installer à Roxton Pond à cause de la communauté Baptiste...

La centrale électrique abandonnée
Montérégie, Quebec (Canada)

Son architecture rappelle davantage les vieux remparts de Québec que l’image à laquelle on est habitué pour des centrales électriques.

Pourtant, elle fait partie de ce style architectural propre au Canada de la fin du XIXe et une bonne...

La mine abandonnée d'Achada do Gamo
São Domingos, (Portugal)

Situé à São Domingos (province de l'Alentejo)  au sud de Lisbonne, la capitale du Portugal, la mine Achada do Gamo de São Domingos est une mine abandonnée à ciel ouvert. Située en plein coeur de la ceinture de Pyrite Ibérique qui s'étend du sud...

L'usine de sucre abandonnée de Baranja
Šećerana, (Croatie)

Situé dans la région de Baranja en Croatie, Šećerana est une commune d'environ 560 habitants tout près de Beli Manastir. Aujourd'hui oubliée et détruite en partie, l'ancienne usine de sucre de Baranja a été construite en 1898 et huit ans plus...