La vieille douane abandonnée

La vieille douane abandonnée

La vieille douane abandonnée

Saint-Bernard-de-Lacolle (Quebec), Canada

Longue de près de 9 000 kilomètres, la frontière qui sépare le Canada des États-Unis est, pour les amateurs de statistiques, la plus longue frontière au monde entre deux pays. Et puisque le Canada ne dispose pas les mêmes ressources financières que son voisin du sud pour la protéger, elle a la réputation d'être poreuse, ce qui permet à plusieurs immigrants clandestins de la franchir aisément. Bon, ça, c'est la théorie. La pratique maintenant.

Mais avant toute chose, la mise en contexte.

Nous sommes lundi, jour férié en cette fin de mai. Il fait beau et l'ami Fred et moi parcourrons le sud du Québec pour une session de rurex. Nous avions donc trouvé cette vieille maison abandonnée à quelques mètres d'un ancien poste frontalier aujourd'hui abandonnée.  La maison semblait grande et, avec sa grande véranda, cela lui conférait un cachet qui nous mettait en appétit. En prime, nous avions cette vieille douane du côté états-unien que nous pourrions photographier tout en restant du côté canadien de la frontière, étant donné que nous ne tenions pas à la traverser de façon illégale...

En fait, si jamais l'envie réelle d'aller y faire des photos de plus près nous prenait, cela impliquerait un détour de plus d'une heure pour simplement traverser la douane à quelques minutes de là pour ensuite emprunter une panoplie de chemins de campagne pour revenir à quelques mètres d'où nous nous trouvions du côté canadien. Bref, beaucoup de temps pour pas grand-chose.

Premier constat en arrivant sur place: la maison a été complètement rasée. Il reste bien une grange au fond du terrain, mais c'est tout. C'est chiant, mais bon, ça fait parti du jeu. Nous stationnons donc la voiture à quelques mètres de la frontière question de faire quelques clichés du poste frontalier, sans très grande conviction. Mais bon, nous sommes là alors aussi bien en profiter.

J'ouvre une petite parenthèse ici afin de rappeler qu'entre le moment où nous nous sommes garés et que nous avons commencé à prendre quelques photos, il ne s'est passé plus de deux minutes. Trois, tout au plus. Je referme la parenthèse.

Voilà qu'apparaît derrière nous un jeep de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC), la police canadienne chargée de la protection de la frontière. L'officier descend de son véhicule et vient nous voir: «Bonjour messieurs. Je peux savoir ce que vous faites ici?»

Voilà, nous étions cuits. Nous n'avions rien fait d'illégal, mais nous étions déjà interceptés, prêts à être jetés en prison avec de grosses brutes poilues remplies de tendresse carcérale.  Pour la première fois que la police nous interceptait pendant une session d'urbex/rurex, nous étions au moins certains d'une chose: nous n'étions pas du tout dans l'illégalité. Marrant, parce que quelques heures plus tôt, on discutait justement de l'éventualité d'être intercepté par la police.

Nous voilà donc en train d'expliquer à l'officier l'objet de notre présence en ces lieux et afin de valider le tout, il nous demande nos pièces d'identité afin de contrôler le tout. Nous obtempérons... Entre vous et moi, en avions-nous vraiment le choix après tout?

Le type s'est avéré sympathique et il nous a fait grâce des menottes, de la fouille et autres petits dadas sadomasochistes sur lesquels j'éviterai de me pencher (malgré ce petit jeu d'esprit ici présent). Entre-temps, un second officier s'était pointé le bout de la moustache sans toutefois venir à notre rencontre, voyant que son collègue avait la situation bien en main.

Bref, il nous laissera retourner à nos clichés en nous indiquant que si nous tardions trop, ses homologues états-uniens viendraient probablement dans les prochaines minutes, question de nous poser les mêmes questions et faire les mêmes vérifications. Sourire en moins, j'imagine.

En fin de compte, le résultat s'est résumé à quelques photos qui ne passeront pas à l'histoire et une petite anecdote qui finit (un peu) en queue de poisson.

Encore plus de photos

L'hippodrome abandonné de Blue Bonnets
Montréal, Quebec (Canada)

La saga de l'hippodrome de Blue Bonnets n'est pas sur le point de se terminer. Alors que la campagne électorale de la ville de Montréal de 2013 s'est faite en partie sur l'immense projet résidentiel écoresponsable que les élus désirent y...

Le vieux cinéma paroissial
Gaspésie, Quebec (Canada)

En 1937, nous sommes en plein âge d’or du cinéma et en ces terres gaspésiennes, le curé de ce petit village côtier rêve à un moyen de financer l’église moderne à laquelle il rêve. Convainquant les paroissiens de fournir le bois et le temps pour...

La maison de l'antiquaire
Cantons-de-l'Est, Quebec (Canada)

L’endroit a de quoi surprendre. Cette vieille maison de chambres située à côté d’une ancienne voie ferrée fut à une autre époque le centre névralgique de ce petit village des Cantons-de-l’Est. Abandonnée pendant plus d’une cinquantaine d’années...

Le monument de Buzludzha
Buzludzha, (Bulgarie)
Un peu d’histoire

Nous sommes en Bulgarie, petit état de l’Europe centrale entré dans l’Union Européenne en 2007 et encore assez méconnu en dehors de ses zones ultra touristiques de la mer noire.

La construction du bâtiment débute en...