L’hippodrome américain abandonné
L’hippodrome américain abandonné

L’hippodrome américain abandonné

L’hippodrome américain abandonné

Courses de chevaux et de chiens à l'honneur

Ouvert en 1963, ce vieil hippodrome était destiné aux courses de chevaux. Le site s’étendait sur un territoire de près de 145 acres (0,58 km²) et était composé d’écuries et d’un bâtiment principal pouvant accueillir 10 000 personnes réparti sur trois étages (en plus des bureaux administratifs au sous-sol).

L’endroit est immense et a de quoi surprendre de par sa localisation. Situé en pleine campagne dans une ville de 1 509 habitants lors de son ouverture, il se situe néanmoins à une heure environ d'une grande métropole américaine. Entourée de montagne dans un décor bucolique, la vue y est incroyable.

De moins en moins rentables, les activités épiques cessent leurs activités en 1976 et seront progressivement remplacées par des courses de chiens de race greyhound. Elles se poursuivront pendant près d’une vingtaine d’années.

Sous la pression des groupes d’activistes prônant les droits des animaux, le site sera fermé en 1992, trois ans avant que l'état ne bannisse officiellement ce sport en 1995.

Depuis, le site a servi à l’occasion pour divers événements, dont des courses de voitures, de concerts rock et bien plus encore. Y ont performé: Soundgarden, Metallica, The Ramones et une demie-douzaine d'autres groupes de musique. 

En 2004, le site fut vendu un million de dollars américains à un groupe d’investisseurs composé, entre autres, de son précédent propriétaire. Les anciennes écuries ont été démolies et ont été remplacées par un parc de panneaux solaires. Un ultime festival de musique, mettant en vedette ZZ Top devait se tenir en août 2015. Présenté comme le premier de nombreux événements à venir où on attendait plus de 12 000 personnes, il fut finalement annulé, emportant avec lui aux oubliettes tous les projets qui devaient découler du succès de ce festival. Dès lors, le site fut abandonné.

Aujourd'hui, si la structure en béton du bâtiment principal demeure encore bien droite, son toit a été, quant à lui, largement endommagé à plusieurs endroits par les intempéries et l’absence d’entretien. Des arbres et des herbes hautes ont commencé à pousser là où la lumière et la pluie peuvent dorénavant entrer dans le bâtiment et l’eau s’accumule au point de donner à certains recoins de l’édifice des petits airs de marécage.

L’avenir du site demeure plus qu’incertain. En janvier 2018, une poursuite devant les tribunaux a été déposée par un ancien créancier et tous les projets qui étaient à l’étude pour reprendre possession des lieux ont été mis sur la glace (entreprise énergétique, un marché de produits de la ferme, etc.).

Entre-temps, seuls quelques voisins profitent du site pour y faire jouer leurs chiens, signe que ces derniers y sont toujours les bienvenus…

Encore plus de photos

L'ancienne station satellitaire de Teleglobe
Charleston, Nouvelle-Écosse (Canada)

Construit en pleine forêt dans le petit hameau de Mill Village, la station de Teleglobe n’est plus l’ombre de ce qu’elle fut jadis. Construite en 1964 au coût de 9 millions de dollars, le vaste complexe faisait partie d’un vaste programme de...

Le petit palais Fonte da Pipa
Loulé, (Portugal)

Reconnu pour son carnaval et son marché d’une grande beauté, Loulé est une ville de 70 000 habitants située dans le sud du Portugal, dans la région de l’Algarve.

C’est ici que fut érigé entre 1878 et 1897 le petit palais Fonte da Pipa qui...

Le parc des loisirs abandonné
Bretagne, (France)

Méconnu des urbexers, ce parc des loisirs, également un zoo, est situé en Bretagne sur une petite route rurale. Créé au début des années 1990, ce lieu touristique a malheureusement fermé ses portes une dizaine d'années plus tard suite à une...

La maison de l'antiquaire
Cantons-de-l'Est, Quebec (Canada)

L’endroit a de quoi surprendre. Cette vieille maison de chambres située à côté d’une ancienne voie ferrée fut à une autre époque le centre névralgique de ce petit village des Cantons-de-l’Est. Abandonnée pendant plus d’une cinquantaine d’années...