D'un seul bloc
L'ancien élévateur à grain numéro 3

L'ancien élévateur à grain numéro 3

L'ancien élévateur à grain numéro 3

L'élévateur Miron abandonné

Montréal (Quebec), Canada

Situé dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, le silo #3 a été construit en 1923. L’architecte était John S. Metcalfe à qui on doit la construction de la plupart des silos du port de Montréal (1, 2, 3, 5). C’est grâce à ses innovations que le Port de Montréal devient le plus grand port céréalier en Amérique du Nord dès 1914.

Bref, c’est en 1923 qu’est construit par Canadian Vickers le silo #3 à l’est des autres silos à grain. Par ce choix, on voulait ainsi éviter les embouteillages autour des élévateurs déjà construits. Avec les annexes construites en 1928, ce sont plus de 150 000 tonnes métriques de céréales qui pouvaient s’entasser dans le complexe comprenant quatre ensembles de silos.

Avec la rationalisation du port de Montréal en 1978, l’élévateur numéro 3 cessera l’expédition du grain par navire et se spécialisera dans le chargement des camions afin de desservir le marché domestique. Neuf ans plus tard, il cessera ses opérations.

De 1987 à 1993, l’élévateur fut utilisé successivement par les compagnies Miron, Lake Ontario Cement et Ciment Québec, pour la manutention, la transformation et l’entreposage de poudre de ciment.

Aujourd’hui désaffecté,  plusieurs portions de cet immense complexe ont été démolies et bien qu’un nouvel entrepôt a été bâti sur le terrain de l’ancien élévateur Miron, le site est à l’abandon, malgré que son propriétaire soit toujours le Port de Montréal. Les photos datent de 2013.

En 2014, l'élévateur à grains numéro 3 reprend vie. Il est modernisé au côut de 22 millions de dollars et sera utilisé par la compagnie CanEst Transit. Voir l'article du e-magazine Carnet de Bord, publié par le Port de Montréal au :

http://www.port-montreal.com/fr/canest-avr2014.html

 

 

Encore plus de photos

La tannerie Cayadutta
Gloversville, New York (États-Unis)

Situé à Gloversville, près d'Albany dans l'état de New York, cette usine abandonnée est prête à s'écrouler à la moindre bourrasque.

On raconte qu'avant 1870, Gloversville était un petit village nommé Stump City. Lorsqu'en 1853 la ville s'...

La brasserie Terken, aujourd'hui démolie
Roubaix, (France)

Détruite en 2004, la Brasserie Terken était un gigantesque complexe industriel occupant plus de quatre hectares. Située dans la zone de l’Union à Roubaix, tout près de Lille, l’usine avait créé, à une certaine époque, une « étroite symbiose »...

La tour du quai des Convoyeurs
Montréal, Quebec (Canada)

Alors qu'on pourrait croire la vieille tour du quai des Convoyeurs tout droit sortie du XIVe siècle, il en est tout autre. La jetée sur laquelle elle se trouve a été construite en 1956-1957 et fut l'un des derniers travaux maritimes dans le port...

La papetière abandonnée
Outaouais, Quebec (Canada)

C’est l’une des plus vieilles usines de pâtes et papier du Québec. Fondée en 1851 par un riche homme d’affaire état-unien, son entreprise est composée d’une demi-douzaine de bâtiments répartis sur un site d’une quinzaine d’hectares. Dire que le...